L’échange de maisons est idéal pour ceux qui ont des enfants

« Toutes les villes possèdent des activités pour les enfants parfois plus ou moins évidentes, et compter sur les conseils d’autres familles fait bien entendu une grande différence ».

Par Andrea Aguiar*

Les enfants changent la vie des gens, c’est quelque chose que nous connaissons tous. Et beaucoup de gens qui aiment voyager finissent par reporter leurs projets jusqu’à ce que les enfants grandissent et se limitent encore aux soi-disant destinations « pour enfants ».

Lorsque nos enfants étaient jeunes, nous n’avons pas arrêté de voyager. Bien sûr, lorsqu’ils étaient très jeunes, nous n’avons pas choisi des destinations trop exotiques sur la planète ou celles qui étaient à 3 heures de route, mais nous ne nous sommes jamais limités aux «lieux pour les enfants». Nous découvrions chaque ville du point de vue de nos enfants et à leur rythme. Echanger des maisons avec des familles qui ont aussi des enfants rend les choses beaucoup plus faciles. Chaque ville a des activités pour enfants, qu’elles soient évidentes ou non, et compter sur les conseils d’autres familles fait une grande différence. C’est incroyable découvrir ce musée de jouets ou le musée de sciences ou d’histoire naturelle qui ne serait pas l’une des premières options dans un voyage d’ « adultes », ou ce théâtre de marionnettes en plein air les samedis, savoir ce que les locaux aiment faire avec leurs enfants est excellent pour débuter dans une ville, de plus, nous avons pris connaissance de lieux comme des restaurants, avec des espaces pour que les enfants jouent et beaucoup d’autres conseils.

Un autre grand avantage d’avoir des échanges avec d’autres familles avec des enfants d’âges similaires est de porter moins de bagages. Par exemple, si vos enfants sont petits, vous n’avez peut-être pas besoin de louer des voitures, des chariots à bébés, des chaises, des jouets, etc. Cela peut également temporairement être échangé.

Les enfants aiment participer à la planification du voyage et il est toujours bon de les inclure. Mais, tout n’est pas si simple. Ils ont également beaucoup de difficulté à partager et sont généralement assez résistants à l’idée que quelqu’un utilise leurs endroits et leurs jouets. À ce moment de leur vie, l’échange de maisons devient un excellent processus d’apprentissage.

Malgré cette difficulté initiale, le bénéfice des échanges devient très palpable pour les familles. C’est tellement amusant pour les enfants de se rendre dans un nouvel endroit où ils auront plein de nouveaux jouets différents. Et, c’est également formateur pour les enfants de se rendre compte que tous leurs jouets continueront d’être soignés par leur invité. Cela met en évidence l’importance de préserver les choses des autres.

*Andrea Aguiar est la fondatrice de BeLocal Exchange