Pourquoi l’échange de maisons est ma forme préférée de voyager à ce jour

J’avais besoin d’une façon économique et fiable de voyager : l’échange de maisons était la solution idéale selon moi

Foto de perfil da Andrea, fundadora da BeLocalAndrea Aguiar* 

J’ai toujours aimé voyager. Quand ma famille s’est grandi, mes dépenses et mes responsabilités ont augmenté et j’ai alors commencé à chercher des moyens alternatifs pour continuer à voyager comme avant, sans sortir du confort et de la sécurité, sachant que ma maison serait entre de bonnes mains et que je préservais notre budget familial. J’avais besoin d’une façon économique et fiable de voyager : l’échange de maisons était la solution idéale selon moi.

Avant, quand nous voyagions pendant les vacances, j’avais toujours peur de voir la dette de ma carte de crédit le mois suivant. Les dépenses dans les hébergements représentaient plus du 50% de tous mes frais de voyage, sans évoquer les tarifs supplémentaires, comme le minibar, internet, etc. Cette limitation dans le budget nous obligeait à limiter le nombre de voyages dans l’année. Nous finissions à peine de payer les frais du premier voyage lorsque nous commencions à payer ceux du prochain : notre budget ne pouvait pas souffler. L’enthousiasme pour les voyages était toujours accompagné par un sentiment de culpabilité dû aux frais. L’échange de maisons changea de façon radicale. Le temps du voyage est passé à dépendre du temps libre que nous avions dans le travail, et non à notre disponibilité financière. Nous voyagions davantage, et ce qui est mieux, sans craintes à s’endetter avec nos cartes de crédit.

Et ceci n’était pas seulement grâce aux économies en logement, nous profitions aussi du confort pour réaliser des repas rapides à la maison, en faisant des achats dans les marchés locaux et en préparant tout dans une vraie cuisine. Ceux qui ont des enfants ou une certaine restriction alimentaire connaissent la grande valeur de ceci. Et celui qui a une famille nombreuse sait que manger tous les jours au restaurant est peu pratique.

Nous aimons tellement cette façon de voyager que, même quand nous avons un budget plus large, nous continuons à faire des échanges. Nous profitons de ces économies pour fréquenter de bons restaurants, faire des sorties plus couteuses et faire un peu d’achats

Et bien sûr, au début nous étions peu sûrs, mais, les bonnes expériences ce sont répétées et nous avons acquis une grande confiance en cette façon de voyager qui nous a permis de connaître pleins d’endroits sans nuire le budget de notre famille.

*Andrea Aguiar est le fondateur de BeLocal